Envoyez vite votre dossier de candidature !- Les dossiers de candidatures sont disponibles et doivent être retournés à l’IFA Formation BPJEPS LOISIRS TOUS PUBLICS d’octobre 2018 à octobre 2019 : les documents sont téléchargeables sur ce site !- NOUVEAU !!! L’IFA vous propose une formation d’Educateur sportif Mention Activités Physiques Pour Tous (APT).Les dossiers sont téléchargeables en ligne !!! Inscrivez vous vite !!!- Prochaine formation à l’IFA : CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance.Les inscriptions sont en cours pour une rentrée prévue en septembre 2018 - Report de la formation du 5 mars 2018 au 8 octobre 2018:les nouvelles inscriptions pour la formation BPJEPS Loisirs Tous Publics sont en cours !-

Institut formation Animation -

Recherche

Menu général


Navigation

Contenu.

Vous êtes ici :[ Accueil] >[Nos formations][BPJEPS SPECIALITE : EDUCATEUR SPORTIF MENTION : ACTIVITES PHYSIQUES POUR TOUS ]

BPJEPS SPECIALITE : EDUCATEUR SPORTIF MENTION : ACTIVITES PHYSIQUES POUR TOUS

Descriptif de la formation BPJEPS Spécialité : Educateur sportif - Mention : Activités Physiques Pour Tous

Le BPJEPS Educateur sportif « Activités Physiques Pour Tous » est un diplôme d’Etat, délivré par le Ministère des Sports, homologué de niveau IV.

Descriptif de la formation BPJEPS Educateur sportif "Activités Physiques Pour Tous"

Documents à télécharger :


La possession du diplôme BPJEPS Educateur Sportif Activités physiques pour tous atteste que son titulaire certifie qu’il met en œuvre en autonomie et en sécurité dans le domaine des « activités physiques d’entretien corporel », des « activités et jeux sportifs » et des « activités physiques en espace naturel » les compétences suivantes :

- encadrer des groupes et conduire des actions d’animation des activités physiques pour tous ;

- organiser et gérer des activités physiques pour tous ;

- communiquer sur les actions de la structure ;

- participer au fonctionnement de la structure organisatrice des activités physiques pour tous.

Référentiel professionnel

L’éducateur(trice) sportif(ve) exerce en autonomie son activité professionnelle, en utilisant un ou des supports techniques dans les champs des activités physiques et sportives ou des activités éducatives, culturelles et sociales, dans la limite des cadres réglementaires. Il/ elle est responsable de son action au plan pédagogique, technique et organisationnel. Il/ elle assure la sécurité des tiers et des publics dont il/elle a la charge. Il/ elle a la responsabilité du projet d’animation qui s’inscrit dans le projet de la structure. Les modes d’intervention qu’il/elle développe s’inscrivent dans une logique de travail collectif et partenarial, prenant en compte notamment les démarches de développement durable, d’éducation à la citoyenneté et de prévention des maltraitances. Il/ elle encadre tout type de public, dans tous lieux d’accueil ou de pratique au sein desquels il met en place un projet. Il/ elle encadre des activités de découverte, d’animation et d’éducation.

I - Présentation du secteur professionnel

La demande d’activités de loisirs n’a cessé de croître depuis l’après guerre et s’est renforcée depuis le début des années 1980. Cette augmentation de la demande de loisirs concerne de manière importante les activités physiques ou sportives. Elle conduit à une demande de professionnalisation accrue des encadrants(es), conséquence notamment des exigences du public en matière de sécurité et de compétences techniques et pédagogiques. Même si l’évaluation de l’emploi reste un exercice difficile, les informations disponibles auprès de sources multiples soulignent d’une part une forte croissance du nombre d’emplois créés d’animateur(trice) d’activités physiques et sportives plurivalents intervenant avec tous les publics et d’autre part des besoins nombreux et divers. Le développement des contrats d’apprentissage, les emplois aidés, la professionnalisation du secteur associatif dans ce domaine, ainsi que le nombre important d’animateurs(trices) d’activités physiques ou sportives plurivalents employés par la fonction publique territoriale l’attestent. Le sport et les activités sportives offrent un fort potentiel de développement de l’emploi.

Il apparaît dès lors nécessaire de mettre en place un dispositif de formation et de qualification adapté aux besoins réels du marché de l’emploi, prenant en compte ces évolutions. A cet effet, l’évolution de la demande des pratiquants ainsi que les besoins des structures qui les accueillent nécessitent de la part de l’ensemble des acteurs du secteur des activités physiques ou sportives, une attention toute particulière en matière de formation, de qualification des cadres et, à terme, des professions liées à ces activités.

Il s’agit pour les différentes organisations (administrations, fédérations, partenaires sociaux…) de construire des dispositifs coordonnés. Elles souhaitent le faire avec la volonté de respecter les identités et les cultures propres à chaque activité physique, avec le souci permanent de répondre aux besoins et attentes des pratiquants, tout en assurant leur sécurité et celle des tiers.

Le développement du secteur des activités physiques ou sportives pour tous est perceptible en France depuis de nombreuses années. On constate une évolution importante de la demande d’activités physiques ou sportives au sein de la population et donc une augmentation du besoin en matière d’encadrement en favorisant une filière professionnelle, des parcours de formation adaptés. Des publics diversifiés sont fréquemment à la recherche d’activités de plein air, de découverte, de pleine nature qui permettent une pratique conviviale et collective.

II - Description de l’emploi

1. Appellation :

Les appellations habituelles du métier sont :
- éducateur(trice) d’activités physiques ou sportives ;
- éducateur(trice) sportif(ve) plurivalent.

2. Entreprises et structures concernées :

L’éducateur(trice) sportif(ve) exerce ses fonctions au sein de structures publiques ou privées dont notamment : - des collectivités locales, les éducateurs ayant accès à la filière territoriale des activités physiques et sportives par le concours d’éducateur territorial des activités physiques pour tous ; - d’associations, notamment sportives ; - d’établissement d’activités physiques et sportives divers intégrant les activités physiques ou sportives comme activités de prévention pour la santé et les conduites à risque ; - d’une façon générale, de toute structure promouvant les activités physiques ou sportives (structures de vacances, bases de loisir, hôtellerie de plein air, comités d’entreprise, centres de formation, structures culturelles ou de loisirs ayant une action au profit de la défense…). Il/elle peut intervenir dans le secteur scolaire ou périscolaire pour assister l’équipe pédagogique. Cette multiplicité d’employeurs explique aujourd’hui la difficulté à mesurer avec exactitude le poids socio-économique du secteur des activités physiques ou sportives.

Néanmoins quelques chiffres peuvent être avancés : environ 12 000 emplois sont recensés au sein de la filière territoriale, dans le secteur de l’animation, de la branche du sport, du tourisme social etc. pour des personnes titulaires du brevet d’Etat d’éducateur sportif des activités physiques pour tous (BEESAPT) ou du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « activités physiques pour tous » (BPJEPS APT). Il apparaît clairement que ce besoin de compétences multi-activités est facteur d’employabilité. L’offre d’animation concerne tous les publics, de tout âge, de la petite enfance aux seniors, et notamment le public d’âge scolaire.

3. Champ et nature des interventions :

Au sein d’une (ou de plusieurs) structure(s) et dans le cadre de son (leur) projet global d’animation, le(la) titulaire du brevet professionnel, mention "activités physiques pour tous" réalise des prestations visant : - le développement et le maintien des capacités physiques individuelles dans un objectif de santé, et de bien être, -la découverte, la sensibilisation et l’initiation en sécurité à des activités physiques ou sportives, diversifiées pour tous les publics, -l’éducation à la citoyenneté, - le respect de l’environnement dans une démarche de développement durable.

Les interventions du (de la) titulaire de la mention « activités physiques pour tous » ne visent pas le perfectionnement, la compétition dans une activité. L’éducateur(trice) sportif(ve) possède les compétences pour initier à la pratique d’une activité physique ou sportive pendant un cycle d’approche de l’activité.

L’initiation à une activité s’entend comme une action d’animation qui permet au public, à travers la démonstration et la réalisation d’exercices simples, effectués en toute sécurité, de découvrir individuellement ou collectivement : - les gestes élémentaires d’une activité physique ou sportive ; - les règles la concernant ; - ses possibilités, ses limites et ses manques personnels dans l’activité concernée. Cet(te) éducateur(trice) sportif(ve) peut être amené(e) à intervenir dans différents milieux, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le(la) titulaire du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif » mention « activités physiques pour tous » garantit aux pratiquants des conditions optimales de sécurité et de maîtrise de l’environnement, tout en assurant la qualité pédagogique des prestations. L’ éducateur(trice) sportif(ve) possède les compétences pour initier à la pratique d’activités physiques diversifiées dans trois domaines :

A - Les activités physiques d’entretien corporel.

Ces activités s’adressent à des publics multiples et leur finalité peut varier en fonction de l’âge de ces derniers. L’éducateur(trice) sportif(ve) centre son action sur le maintien et le développement des capacités physiques individuelles grâce, notamment :
- à l’utilisation de techniques variées en rythme et en musique,
- à des activités visant le renforcement de la souplesse articulaire et le renforcement musculaire,
- à des parcours athlétiques et de motricité.

B - Les activités et jeux sportifs.

L’éducateur(trice) sportif(ve) connaît la logique interne de plusieurs activités physiques à caractère ludique ou sportif codifiées ou non dans les trois domaines suivants : - jeux sportifs, - jeux d’opposition, - jeux d’adresse. L’éducateur(trice) sportif(ve) assure une initiation à ces activités en bonne sécurité dans un objectif désocialisation, de développement et de maîtrise des habiletés motrices.

C - Les activités physiques en espace naturel.

Ces activités sont pratiquées dans un milieu plus ou moins varié situé en pleine nature. Ceci nécessite d’évoluer en sécurité et de s’adapter au milieu dans le respect de l’environnement. L’éducateur (trice) sportif(ve) favorise le développement des capacités physiques par la pratique d’activités de pleine nature et sensibilise au milieu. Ces activités sont pratiquées sur des itinéraires la plupart du temps balisés ou aménagés. Par ailleurs, il/elle ne peut pas intervenir dans le champ des activités s’exerçant en environnement spécifique tel que défini à l’article R. 212-7 du code du sport ou réglementées.

4. Situation fonctionnelle :

Le(la) titulaire du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif » mention « activités physiques pour tous » intervient seul(e) ou en équipe. Il/elle est amené(e) à accueillir et informer le public.

Le métier est caractérisé par la diversité des publics et l’utilisation de multiples activités physiques et sportives. L’éducateur(trice) sportif(ve) peut être amené(e) à intervenir dans le cadre scolaire ou péri- scolaire pour apporter de nouvelles compétences à l’équipe pédagogique. L’éducateur(trice) sportif(ve) conduit des groupes pour des animations d’activités physiques et sportives diversifiées dont il s’est approprié la logique. Il/elle participe à la mise en place de l’offre d’animation dans le cadre de la structure qui l’emploie et prépare, la programmation des activités visant la découverte, la sensibilisation, l’initiation à des pratiques physiques diversifiées, et au maintien ou au développement ou à l’amélioration des capacités physiques générales. Il/elle conduit ces activités dans le respect des conditions de sécurité, en prenant en compte les attentes et capacités du public, tout en respectant la logique des différentes pratiques physiques ainsi que les caractéristiques des différents milieux de pratique.

5. Autonomie et responsabilité :

Le(la) titulaire de la mention « activités physiques pour tous » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif » exerce son activité de manière autonome quant à sa pratique d’animation au sein d’une structure. En cohérence avec le projet de la structure, il/elle construit son projet pédagogique dans lequel il/elle prépare, organise, réalise et rend compte de son action d’animation. Sa responsabilité s’exerce : - auprès des pratiquants qu’il encadre (sécurisation, qualité des relations qu’il développe, organisation, orientation et conseil…) ; - auprès des autres acteurs qui participent à son action ; - sur l’utilisation du matériel qui lui est confié (conformité à la réglementation et adaptation à la situation, hygiène et sécurité) ; - dans les locaux et les sites de pratiques qu’il utilise pour la conduite des activités (choix et adaptation). L’éducateur(trice) sportif(ve) organise ses activités depuis la programmation des activités jusqu’à l’évaluation finale de son action. Il/elle est capable de décider de l’adaptation ou de l’annulation de toute activité s’il s’avère que les conditions d’exécution ne permettent pas aux activités de se dérouler sans danger. Il/elle travaille dans une structure, seul(e), permanent(e) ou intégré(e) à une ou plusieurs équipes. Il/elle peut être amené(e), selon les conditions d’exercice de son activité, à relever du statut de travailleur indépendant. Il/elle met en œuvre un projet d’animation lié : - aux besoins de publics diversifiés (loisir, prévention, santé…), - à une ou plusieurs activités physiques et sportives, - à un territoire ou un pays.

6. Évolution dans le poste et hors du poste :

L’entrée dans la profession est précédée d’une pratique physique ou sportive personnelle, éventuellement d’une expérience d’animation. L’évolution de carrière des professionnels du secteur est marquée par une entrée dans la profession sous la forme la plus courante de contrats à temps partiel, avec une évolution vers des situations à temps plein, le cumul de plusieurs contrats à temps partiel ou des intégrations aux fonctions publiques par voie de concours. L’évolution dans le poste s’effectue également, pour certains(es) animateurs(trices), par le développement d’une ou plusieurs activités physiques et sportives pour lesquelles ils/elles ont acquis des compétences spécifiques (activités, publics, domaines d’intervention…). De la même façon, certains animateurs(trices) développent en cours d’emploi des compétences de gestion de projets socio-éducatifs et socioculturels.

La formation professionnelle continue offre également la possibilité de promotion sociale vers des emplois du champ requérant des qualifications de niveau III (encadrement d’équipe, enseignement sportif, gestion de petites structures, meneur de projets de développement territoriaux, postes à responsabilités dans les contrats intercommunaux d’agglomération…). Cependant, de nombreux(ses) animateurs(trices) intègrent, après plusieurs années d’exercice, des secteurs connexes (travail social, éducation nationale, activités culturelles ou touristiques…) ou même des emplois sans lien direct avec leur formation. Le "turn-over" est important, la professionnalisation de ce champ est une constante lourde qu’il convient d’accompagner.




Retour au début
Demander votre inscription

Si vous ne disposez pas des logiciels nécessaires pour lire les documents joints liés à cette page, vous pouvez télécharger gratuitement les visionneuses ci-dessous.

Télécharger Acrobat Reader (Lecteur des documents pdf)



Institut de Formation à l’Animation 168 bis rue Cardinet 75017 PARIS

Tél. : 01.44.85.29.80

email : ifanimation@gmail.com



Retour à la navigation|

création & accessibilité : pointcentral sous SPIP| Mentions légales| Valid Xhtml 1.0| Valid Css| W.A.I - A